Une alternative aux séances de massage à Bordeaux ?
Essayez l’isolation sensorielle.

Le massage, qu’il soit californien, thaïlandais ou autres, est souvent décrit comme la panacée des soins dits de « bien-être ». Cependant, certains n’osent pas essayer, ou n’aiment pas le contact physique. D’autres ont eu une mauvaise expérience lors d’une séance non-adaptée ou trop longue. Ainsi, le choix entre les différentes pratiques de massages n’est pas facile. Alors, pourquoi ne pas essayer une séance de flottaison, appelée aussi « isolation sensorielle », dans notre spa de Bordeaux ? Simplicité et bienfaits sont au rendez-vous, bien au-delà de ce que vous pouvez imaginer.

Dans le monde trépidant moderne, où le stress et les tensions semblent omniprésents, la recherche de moyens efficaces pour se détendre et se ressourcer devient de plus en plus cruciale.

Il n’y a qu’à voir la multitude de centres de bien-être et d’activités plus ou moins efficaces présentes à Bordeaux et dans sa région : spas de thalassothérapie, cours de yoga, séances de sauna ou hammam et bien sûr massages de tous types (californien, thaïlandais, ayurvédique, etc. et, région bordelaise oblige, modelages au moût de raisin).

Car, traditionnellement, le massage est la première réponse pour beaucoup de personnes recherchant une évasion bienvenue au tumulte du quotidien. Pourtant, une alternative existe, avec des qualités et bienfaits peu connus mais reconnus scientifiquement : l’isolation sensorielle.

Massage : un choix difficile et problématique

Choisir le bon massage, celui qui nous fera du bien, est souvent un casse-tête.

 

Quels massages pour quels bienfaits ?

Le massage californien, par exemple, serait orienté « détente » et lâcher-prise. Les pratiques énergétiques visent à relancer les énergies du corps bloquées à cause du stress, de l’anxiété, etc. On peut donner comme exemple le reiki, d’origine japonaise, ou les massages thaïlandais ou ayurvédique. Pour soulager les tensions musculaires, il faudrait privilégier les pratiques dites « suédoises » et enfin, pour libérer les dopamines et endorphines, certains proposent des techniques de massage sur le crâne et le visage.

 

Difficile choix du masseur

Bref, il n’est pas facile de s’y retrouver, d’autant plus que, pour ouvrir un spa ou un institut de massage, il suffit de peu de choses : les diplômes ou certifications (y compris délivrés par des associations françaises) n’ont aucune valeur juridique. Aucun diplôme d’État de « masseur bien-être » n’existe.

On comprend donc les réticences de certaines personnes pour confier leur corps et leur intimité à des « inconnus » peut-être peu formés ou expérimentés. De même, il est dur de se fier au « bouche-à-oreille » : une personne trouvera un masseur excellent, une autre non.

Bref, il est difficile de séparer le bon grain de l’ivraie dans cette profession et c’est là une des grandes différences avec l’isolation sensorielle.

 

Massages : des freins physiques et psychologiques

Le choix du massage doit en plus intégrer d’autres facteurs.
Il existe un vaste panel de contre-indications médicales, notamment au niveau des soucis de circulation sanguine, de problèmes de peau.
En effet, un massage implique souvent, voire toujours, la pose d’une crème, d’une lotion pour que les mains glissent mieux sur la peau. Huiles essentielles et autres composants, même naturels et biologiques, peuvent poser problème. Voire provoquer une réaction allergique.

Il apparaît parfois après une séance de massage profond ou thérapeutique des douleurs au niveau des articulations ou des muscles. Même si elles disparaissent en peu de temps, cela peut devenir un frein majeur.

Le coût des séances de massages, souvent à renouveler, peut s’avérer prohibitif ; certains praticiens,  sous prétexte d’exotisme ou de rareté, n’hésitent pas à gonfler un peu les prix.

Enfin, bien sûr, le simple fait de se dévêtir au moins en partie, plus le toucher du masseur, exclut bon nombre de personne sensibles et/ou timides.

 

Isolation sensorielle : une pratique à l’opposé du massage

La flottaison, elle, ne nécessite l’intervention d’aucune personne extérieure, ni décors exotiques, encens ou théâtralité, souvent étranges voire rédhibitoires.

La séance se déroule dans un véritable cocon. La personne flotte « tout simplement » dans une eau saturée de sel d’Epsom qui soutient le corps. Le caisson est étanche aux bruits et à la lumière, eau et air sont à température idéale pour ne pas interagir avec le sens du toucher. Non seulement il n’y a plus d’interventions externes comme les mains du masseur, mais il n’y a plus d’interactions du tout : et c’est là d’où proviennent les bienfaits de la flottaison.

Là où le masseur doit intervenir physiquement sur le corps pour enclencher une réponse biologique des tissus, l’isolation sensorielle est efficace en faisant l’inverse : en effaçant les intrusions extérieures, le corps se « régénère ».

(pour aller plus loin : lire notre page sur le déroulement d’une séance de flottaison)

Bienfaits de la flottaison : un soin holistique*

En protégeant le corps et le cerveau des contraintes extérieures (essentiellement les cinq sens majeurs : ouïe, odorat, toucher, goût, vue), la flottaison déclenche des processus difficilement reproductibles par les massages.

L’apesanteur : un « massage » intérieur

Pour la première fois de sa vie, le corps est en apesanteur. Cette sensation est décuplée par le fait qu’on ne sent absolument ni l’eau ni l’air sur la peau. Aucune contrainte.

Au-delà des effets sur les sens, cet état unique agit doucement sur le corps. Les tendons, les muscles, les articulations, les organes connaissent une détente inédite et profonde.

C’est pour cela que la flottaison est une des thérapies dans les cas de fibromyalgies, d’arthroses, de douleurs chroniques, etc. Mais aussi de troubles de la circulation sanguine et lymphatique, de ménopause, de syndromes pré-menstruels.
Bien sûr, les sportifs en sont friands pour ses effets sur les muscles et les tendons, notamment lors des compétitions ou de phases de  convalescence.

La facilitation de la circulation sanguine et lymphatique favorise la diffusion dans l’ensemble du corps des vitamines, oligo-éléments, minéraux, etc. pour, en douceur, produire un impact réel sur la santé.

(pour aller plus loin : lire notre page sur les bienfaits sur le corps)

 

Adieu stress et anxiété, libérez votre potentiel

Comme le corps, le cerveau se retrouve dans un  état inédit : plus d’interactions, plus de stimuli, plus de pressions extérieures.

Il libère alors endorphines  et dopamines, diminue le cortisol responsable du stress, de la peur, de l’anxiété.

De même, il a été vérifié que les ondes Bêta, émises par le cerveau en état de veille, diminuent et sont remplacées par les ondes Thêta. Celles-ci sont présentes lors de certaines phases de sommeil, d’interactions émotionnelles et apparaissent lors des séances de méditation profonde des moines bouddhistes notamment.

Cet état du cerveau (associé bien sûr à celui du corps) produit des effets positifs profonds et surtout durables, difficilement réalisables lors d’une séance de massage.

Bien sûr, la flottaison diminue stress et anxiété et soulage les symptômes de dépression.

mais aussi :

– a un impact bénéfique sur le sommeil,

– augmente la concentration,

– facilite l’apprentissage et la visualisation,

– dynamise la créativité, etc.

En permettant une évasion totale du monde extérieur et une immersion profonde dans la tranquillité, cette pratique offre un terrain fertile pour l’introspection, la réflexion et, pour certains, un voyage inédit dans un imaginaire profond.

L’isolation est aussi utilisée dans des thérapies visant au sevrage des addictions, à l’atténuation de symptômes des troubles alimentaires, du stress post-traumatique, etc.

(pour aller plus loin, lire notre page sur les bienfaits sur le cerveau)

Imaginez : en une séance, juste en vous détendant réellement pour la première fois de votre vie, tous les bienfaits dont vous allez profiter.

Même après plusieurs séances de massages de tous types, vous n’obtiendrez pas l’ensemble des bénéfices d’une seule heure de flottaison.

(pour aller plus loin, lire notre page sur les études scientifiques)

Pourquoi l’isolation sensorielle représene bien plus qu’une alternative au massage

Massages et séance de flottaison sont deux pratiques qui présentent des choses en commun, notamment la liste de bienfaits que l’ont attend au niveau du bien-être.

Néanmoins, l’isolation sensorielle va plus loin, et ce dans beaucoup de domaines.

 

Simplicité de mise en œuvre

Pour une séance d’isolation sensorielle, il suffit de se rendre dans un de nos deux centres de Lyon, de se dévêtir et de se laisser flotter dans l’eau. Et c’est tout. Il n’y a pas besoin d’interagir avec un masseur, ce qui rend le processus plus simple et moins intimidant pour certains.

 

Autonomie totale et personnalisation de la séance

Pendant une séance d’isolation sensorielle, le participant est totalement autonome et libre de contrôler son environnement. La majorité de nos clients choisissent de flotter dans le noir et le silence absolu, ce qui est un peu la base de la flottaison.

Cependant, notre but étant de nous adapter à chacun et chacune, vous pouvez choisir de laisser le couvercle de nos caissons d’isolation ouvert, les lumières douces allumées voire une légère musique pour vous accompagner.

L’expérience est la plus personnalisée possible et adaptée aux besoins individuels.
Ce n’est pas à vous de vous adapter à un environnement ou à des spécificités intrinsèques aux techniques de massage, vous n’avez qu’à flotter, simplement.

 

Absence de contacts physiques

C’est bien sûr LA grande différence avec les massages. L’isolation sensorielle se déroule dans un environnement où le participant est seul, sans aucun contact physique avec autrui. Il est délicat lorsqu’un massage commence de le faire cesser si on ne se sent pas bien, les bienfaits sont par conséquent réduits voir annulés. Les personnes timides ou cherchant une expérience plus intime avec eux-mêmes trouveront leur bonheur dans nos cocons d’isolation.

 

Immersion totale dans la relaxation

À cause du toucher, il est souvent difficile de se déconnecter durant les séances de massages. Même si le masseur nous fait du bien, le cerveau reste stimulé.

Dans nos caissons d’isolation, les stimuli externes sont réduits au minimum : toucher, vue, odorat, ouïe, etc. « disparaissent ». Cet environnement inédit et non-reproductible dans aucun autre soin bien-être (ni par les massages) favorise une relaxation profonde et une méditation sans distraction. La baisse du cortisol, la production des ondes thêta (marqueur de la méditation profonde), la sécrétion d’hormones, etc. : tous ces marqueurs d’une relaxation inédite sont étudiés scientifiquement… Comme les autres bienfaits de l’isolation sensorielle.

 

Soulagement des tensions physiques et mentales : plus d’efficacités reconnues que le massage

Les séances d’isolation sensorielle sont souvent associées à une réduction significative du stress, de l’anxiété et des tensions musculaires. En permettant au corps de flotter en apesanteur et à l’esprit de se libérer des soucis quotidiens, la flottaison offre un soulagement efficace et durable pour les maux physiques et mentaux.

Une séance d’une heure, protégée de toutes les « agressions » extérieures, surpasse la simple détente. Il est prouvé scientifiquement que la flottaison a des effets reconnus et durables sur :

– les tensions physiques : tendons, muscles, organes et articulations sont pour la première fois de votre vie déconnectés d’un quelconque travail, d’une quelconque tension. Un fonctionnement qui est bien loin des pratiques de massage, reposant comme pour le palper-rouler, sur une alerte des tissus qui répondent à une simulation extérieure. Ici, rien de tout cela : le corps flotte, débarrassé des pressions extérieures et internes. Des thérapies intégrant la flottaison ont fait leur preuve sur des douleurs chroniques, des problèmes de polyarthrite, de syndrome menstruel douloureux, etc.

– Un mental redynamisé : le cerveau lui aussi est détaché du réel. De nombreuses études scientifiques prouvent l’impact positif et durable sur le stress, la qualité de sommeil, la concentration, le sommeil, l’apprentissage, etc. La flottaison est une des thérapies reconnues pour lutter contre les dépressions et les addictions.

Dès la première séance, la fabrication d’hormones dites du bonheur, la baisse de cortisol et la libération des ondes Thêta font approcher la méditation profonde, une sérénité impensable lors d’une séance de massage.

Pour certains, la flottaison est un moment privilégié pour explorer son monde intérieur, laisser son esprit flotter et vagabonder vers des horizons insoupçonnés.

Enfin, ses bienfaits autant sur le corps que sur « l’esprit » durent sur le long terme.

(Pour connaître les bienfaits de l’isolation sensorielle et les études scientifiques, rendez-vous sur cette page)

 

Pour résumer, cet article n’a pas pour but de dénigrer les massages mais plutôt de préciser aux personnes cherchant une alternative ou voulant expérimenter une autre vision du bien-être et de la détente que GRAVITI propose à Bordeaux une expérience unique et efficace.

À noter : les personnes venant faire une séance d’isolation n’ont strictement besoin de rien. Nous leur offrons une cabine privative avec douches, savon, crèmes et shampoings, sèche-cheveux, etc.

À la fin de ce voyage inédit, une infusion ou un thé vous est offert lors d’un debriefing avec un membre de notre équipe pour partager votre expérience et vous reconnecter doucement, mais regonflé à bloc, au monde trépidant de la vie bordelaise.

Notre spa est situé dans le quartier de la Cité du Vin au 62 rue Lucien Faure, un parking est disponible juste en face de l’institut GRAVITI. La station de tramway la plus proche est « La Cité du Vin ».

Notre équipe est à votre disposition pour des réservations mais aussi si vous avez des questions sur la flottaison. Vous pouvez aussi en quelques clics offrir une séance à un de vos proches, un cadeau réellement inoubliable.

Contactez-nous au 06 33 71 04 86 ou sur notre page Contact.